Actualités

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 fois Champions !

FORMULE 1 - Visuel 7 (1)
 

En faisant le doublé Champion du Monde des Constructeurs et des Pilotes de F1 pour la 7è année consécutive, Mercedes-AMG Petronas bat un nouveau record.

Lewis Hamilton réalise son rêve en remportant 7 titres de Champion du Monde. Un record qui lui permet d’égaler son idole Michael Schumacher et ainsi d’entrer dans l’histoire.

Un grand bravo à toute l’équipe Mercedes-AMG Petronas Formula One Team pour ce travail incroyable.

#HIS7ORY

 

LEWIS
 

Unanimement, l’univers de la Formule 1 a souligné la magnifique performance ce dimanche 15 novembre 2020, du Britannique Lewis Hamilton, le pilote Mercedes, sacré CHAMPION DU MONDE DE F1…  pour la septième fois, égalant et rejoignant ainsi son illustre et immense prédécesseur, l’INOUBLIABLE pilote allemand, Michael Schumacher.

Le Britannique a donc été sacré Champion du Monde pour la septième fois (2008 avec McLaren, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020 avec Mercedes). Il égale de ce fait, le record de Michael Schumacher, titré lui, en 1994 et 1995 avec Benetton, puis de 2000 à 2004, avec Ferrari et qui pourtant paraissait inaccessible !

 

Quelques statistiques Hamilton vs Schumacher

74

C’est la faible différence d’âge, en jours, entre Hamilton et Schumacher lorsqu’ils ont chacun décroché leur 7è titre. Le Britannique avait 35 ans, 10 mois et 8 jours, l’Allemand 35 ans, 7 mois et 26 jours.

56

Hamilton comptait 56 Grands Prix en plus que Schumacher à son actif lorsqu’il a été sacré une 7è fois (264 contre 208)

 

En termes de victoires, de poles et de podiums, Hamilton domine Schumacher, mais si l’on s’intéresse aux pourcentages, c’est l’Allemand qui est devant le Britannique concernant les victoires et les podiums. Au niveau des meilleurs tours, il n’y a pas photo en faveur de l’ancien pilote Ferrari. En revanche, la fiabilité du pilote Mercedes est impressionnante avec moins de 10 % d’abandons depuis le début de sa carrière.

 

F1
 

L’histoire des Flèches d’Argent

La compétition automobile pour patrimoine génétique.

L’implication de Mercedes-Benz dans la course automobile prend ses racines dès la genèse de la compétition automobile. Dès les années 1920, Mercedes-Benz remporte déjà de nombreux succès avec sa SSKL. La décennie suivante marque les années fastes pour la Marque puisqu’elle exerce une nette domination dans le championnat. C’est à cette époque qu’elle gagne son surnom de « Flèche d’Argent ».

La légende est lancée.

 Ce surnom, les monoplaces de course de Mercedes-Benz l’ont reçu de la presse allemande. A cette époque, les pays avaient leur propre couleur : l’Italie le rouge, l’Angleterre le vert, la France le bleu et le blanc pour l’Allemagne. Cependant, alors que le règlement imposait en 1934 un poids maximum de 750kg (hors essence et pneumatiques), la Mercedes affichait 751kg sur la balance.

La légende dit que l’ordre fut donné de poncer la peinture pendant la nuit, laissant ainsi apparaître la carrosserie en aluminium. La course est remportée, la monoplace est alors présentée comme la Flèche d’argent. Jusqu’à la déclaration de la 2nde Guerre Mondiale, les Flèches d’Argent domineront les compétitions automobiles.

Le retour en grâce.

Mercedes-Benz revient dans la compétition automobile dès les années 1950 en participant au championnat de Formule 1 (2 titres remportés en 1954 et en 1955) et en devenant un protagoniste majeur des 24h du Mans (doublé en 1952).

A partir de 1990, les années sont marquées par la présence de Mercedes-Benz comme motoriste de McLaren, avec qui la marque a remporté 3 titres pilotes (Mika Hakkinen en 1998 et 1999, et Lewis Hamilton en 2008).

Puis, en 2009, Mercedes-Benz rachète l’écurie Brawn Grand Prix (championne du monde en titre) et s’engage au championnat du monde en 2010, en son nom propre Mercedes Grand Prix avec Nico Rosberg et Michael Schumacher en tant que pilotes. Mercedes-Benz reste cependant motoriste d’autres écuries telles que McLaren, Force India et Williams.

Le début d’une nouvelle ère.

En 2013, après la retraite de Michael Schumacher, c’est au tour de Lewis Hamilton de rejoindre les Flèches d’argent. Cette arrivée lance une nouvelle ère glorieuse pour Mercedes-Benz qui remporte alors un triple titre de Champion du Monde des Pilotes et Champion du Monde des Constructeurs sur deux saisons consécutives en 2014, 2015 et 2016. 2017 marque un nouveau tournant dans l’histoire de la Formule 1 pour Mercedes-Benz, avec une nouvelle règlementation et un nouveau pilote dans l’écurie des Flèches d’Argent : Valtteri Bottas. En faisant le doublé Champion du Monde des Constructeurs et des Pilotes de F1 pour la 7ème année consécutive, Mercedes-AMG Petronas bat un nouveau record cette année.

Ainsi, la compétition automobile est inscrite dans les gènes de Mercedes-Benz et les succès d’aujourd’hui sont le fruit d’une success story très riche. Tous les protagonistes de la Marque puisent dans ce passé prestigieux pour relever de nouveaux challenges et être les dignes héritiers des pionniers de l’automobile et de la compétition automobile. La recherche continue de la performance permet d’apporter des solutions innovantes et une très grande fiabilité que l’on retrouve jusque dans nos véhicules de série.